La Course by Le Tour de France 2019 avec FDJ : J-1

18 juillet 2019 - 18:00

La 6e édition de La Course by Le Tour de France se déroule cette année à Pau, sur le parcours du contre-la-montre de la 13e étape du Tour de France. Elle aura lieu vendredi 19 juillet, quelques heures avant le passage des messieurs. Le départ est prévu à 9h30.
Cette course sera à suivre de 10h à 12h50 en direct sur les antennes de France Télévisions et d’Eurosport.

Une course en circuit, où tous les scénarios sont possibles

Après les sprinteuses à Paris, puis les montagnardes à l’Izoard et au Grand-Bornand, La Course by Le Tour de France mettra à l’honneur un autre profil de coureuses ce vendredi. Sur le circuit vallonné de Pau, que les meilleures cyclistes du monde devront couvrir cinq fois pour un total de 121 kilomètres, les puncheuses devraient avoir l’avantage. Les côtes de Gelos (1,1km à 7,8%) et d’Esquillot (1km à 7,2%) s’annoncent explosives. Mais elles ne réduisent pas à néant les chances des sprinteuses puisqu’il restera 12 kilomètres à couvrir au sommet de la dernière difficulté. De quoi espérer un regroupement avant un sprint massif ? Tous les scénarios sont possibles selon Jean-Marc Marino, coordinateur de l’épreuve, qui précise qu’un petit raidard de 70m à 17% se situe à 400m de l’arrivée : “Il faudra courir intelligemment. Une équipe voudra-t-elle contrôler avec l’espoir que sa leader puisse passer bosses et gagner au sprint ? A voir. En tout cas, on peut s’attendre à une course d’usure, une course agréable. On veut montrer au grand public que le cyclisme féminin, ce n’est pas seulement des filles qui sprintent sur les Champs-Elysées ou des grimpeuses. Cette année, notre volonté était de mettre en avant la diversité qui fait la richesse du cyclisme féminin.”

Toutes les anciennes lauréates sont là, Van Vleuten y compris

Sortie tout juste de son deuxième Giro victorieux, Annemiek van Vleuten (Mitchelton-Scott) nourrit l’espoir de s’imposer pour la 3e année consécutive. La tâche s’annonce plus rude cette année. Lors des deux dernières éditions, la double championne du monde de contre-la-montre avait mis à profit ses qualités de grimpeuse pour s’imposer. Mais la Néerlandaise n’est pas la plus explosive du peloton. Même topo pour sa compatriote Anna Van der Breggen, qui malgré son statut d’ex-lauréate (2015), a une revanche à prendre sur l’épreuve. L’an dernier, au Grand-Bornand la coureuse de la puissante Boels Dolmans avait été coiffée sur le fil par van Vleuten. Vendredi, son salut passera par un exploit en solitaire, à l’image du numéro qui l’avait mené au titre de championne du monde l’an dernier. Pour Jean-Marc Marino, la grande favorite demeure Marianne Vos, coureuse la plus titrée de la dernière décennie et vainqueure de la première La Course by Le Tour en 2014 : ”De toutes les grimpeuses, c’est celle qui sprinte le mieux.” La coureuse de CCC-Liv devra se débarrasser au préalable de Chloe Hosking. Sacrée en 2016 et seule non-Néerlandaise au palmarès, la sprinteuse australienne mise tout sur sur une arrivée massive.

La fille de Franck Vandenbroucke au départ

Chez les outsiders, il faudra surveiller l’Australienne Amanda Spratt, coéquipière de Van Vleuten et 4e l’an dernier, la Polonaise Kataryzna Newiadoma (vainqueur de l’Amstel Gold Race), la Britannique Lizzie Deignan (championne du monde 2015) et l’Italienne Elisa Longo Borghini (3e en 2017). A noter la présence de Cameron Vandenbroucke, fille de Franck Vandenbroucke, qui participera à 20 ans à sa première Course by Le Tour.

Les Françaises veulent créer la surprise

Cette année encore, les Françaises ne seront pas favorites. Mais Jean-Marc Marino, le responsable sportif de l’épreuve, veut croire en leurs chances : ”La course s’annonce ouverte, on peut avoir une petite surprise française. Elles seront outsiders, à elles de piéger les favorites en partant d’un peu loin.” Hormis, Juliette Labous (Sunweb), Aude Biannic (Movistar) et Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo), qui avait pris la 6e place de l’Amstel Gold Race l’an dernier, il faudra compter sur la néo-pro Jade Wiel (FDJ Nouvelle-Aquitaine Futuroscope). A 19 ans, la Provençale vient de décrocher le titre de championne de France. Elle étrennera son maillot tricolore vendredi, et ce pour sa première participation à La Course by Le Tour : “J’espère que ça va me donner des ailes. Je veux montrer que je mérite mon maillot et faire la course qu’il faut pour l’équipe pour ramener la meilleure place possible. C’est un circuit qui peut me convenir.”

Du spectacle toute la journée

Une heure après l’arrivée de La Course by Le Tour de France, la 13e étape du Tour de France prendra le relais sur le même circuit, que les messieurs parcourront sous forme de contre-la-montre. Les spectateurs massés sur le parcours seront ainsi particulièrement gâtés. “Il va y avoir du spectacle toute la journée, de 8h du matin avec la présentation des équipes féminines, jusqu’à 18h avec le podium des messieurs, promet Jean-Marc Marino. Cela va vraiment valoir le coup de venir.”

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur La Course By Le Tour